Ghana : L'archevêque de Cape Coast affirme que TikTok rend la jeunesse ghanéenne paresseuse

Ghana : L’archevêque de Cape Coast affirme que TikTok rend la jeunesse ghanéenne paresseuse

L’archevêque de Cape Coast, Mgr Charles Gabriel Palmer-Buckle, a exprimé sa préoccupation face à l’influence des médias sociaux sur la jeunesse ghanéenne. Selon lui, ces plateformes sont une source majeure de distraction qui pousse les jeunes à gaspiller leur temps en discussions stériles.

Durant son intervention au rassemblement archidiocésain de la jeunesse catholique romaine à Assin Fosu, il a incité les jeunes à user des réseaux sociaux d’une manière plus constructive. Il les encourage vivement à développer de nouvelles compétences et rechercher des informations utiles pour améliorer leurs vies.

« Les réseaux sociaux, en particulier TikTok, ont rendu la plupart des jeunes inactifs, car ils y consacrent beaucoup de temps au lieu de l’utiliser de manière productive », a-t-il déclaré selon Graphic.com.gh. L’archevêque conseille donc d’utiliser ces outils numériques pour acquérir du savoir plutôt que suivre aveuglément les tendances éphémères.

Le vice-ministre de l’Éducation et député d’Assin Sud, le révérend John Ntim Fordjour, présent lors du même événement, a également encouragé les jeunes à emprunter des voies enrichissantes tant pour eux-mêmes que pour la société. « Créez vos opportunités et rendez-les lucratives », a-t-il insisté auprès des participants.

Cette rencontre souligne un débat persistant concernant l’impact potentiellement néfaste des médias sociaux sur les individus. Divers acteurs appellent à élaborer des stratégies afin de minimiser ces effets négatifs et promouvoir une utilisation bénéfique de ces technologies omniprésentes dans notre quotidien moderne.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer