Football : la Fédération de Guinée équatoriale critiquée par ses propres joueurs !

Football : la Fédération de Guinée équatoriale critiquée par ses propres joueurs !

Emilio Nsue et Iban Salvador, deux figures emblématiques du football équato-guinéen, ont été récemment exclus de leur sélection nationale pour des raisons d’indiscipline. Ils n’ont pas tardé à exprimer leur mécontentement lors d’une diffusion en direct sur Instagram.

Accusant la Fédération de Guinée équatoriale de corruption et d’incompétence, Emilio Nsue a déclaré avec preuves à l’appui : « Ces cancers, ces voleurs, ces menteurs et ces corrompus qui gèrent le football en Guinée équatoriale ont dérobé 1 million d’euros après la CAN au Cameroun ».

Iban Salvador s’est joint à son coéquipier dans cette charge virulente contre les dirigeants fédéraux, affirmant avoir été humilié publiquement par ceux-ci. Il déplore également que la situation actuelle pousse l’équipe nationale à affronter une sélection bien inférieure à son niveau.

La colère gronde aussi chez d’autres joueurs influents de la sélection qui soutiennent leurs collègues exclus. Ils accusent eux aussi les responsables fédéraux de détournements financiers considérables et reprochent un manque flagrant de gestion concernant les primes et logistiques telles que le paiement des hôtels.

Juan Micha Obiang, ex-sélectionneur tout juste limogé, est surpris par les accusations portées contre lui par la fédération. Il insiste sur le fait qu’il n’a jamais eu de griefs contre Nsue contrairement aux allégations officielles.

Pour conclure, Emilio Nsue se montre résolu face à cette crise : « Le Nzalang continuera à vivre, mais pas tant que le président et ses sbires resteront au pouvoir ». Il se dit prêt à se battre pour son pays et sa population car selon lui, l’équipe nationale transcende toutes les individualités.

Cette série de révélations vient ternir l’image déjà fragile du football en Guinée équatoriale malgré une performance honorable lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer